9. janv., 2017

Pourquoi la Ferme aux Renards ?

 A sa création, il fallait donner un nom à la Ferme. Le nom de la Ferme aux Renards s’est imposé pas parce que des renards y sont élevés mais parce qu’il y a des renards.

 Nous pouvons y voir des renards roux, renard d’Europe ou renard vulgaire (Vulpes vulpes) et aussi des renards charbonniers.

 En Europe en moyenne, il y a un renard tous les 1 000 hectares. En France, la moyenne de son domaine vital est de 300 à 400 hectares, elle peut varier de 50 à plus de 1 000 hectares en fonction des disponibilitès alimentaires. 

Le renard roux  pèse de 6 à 10 kgs, pour le renard charbonnier ou les plus gros spécimens le poids peut atteindre 14 kgs. 

Le nom renard est apparu à la fin du 19ième siècle, avant le nom utilisé en France était goupil. Renart était le prénom donné à un goupil dans le Roman de Renard. Ce personnage devient célèbre et il devient fréquent d’entendre « malin comme un renart ». 

Au 19ième siècle le renard est introduit par l’homme en Australie pour lutter contre les lapins mais aussi pour que les colons puissent chasser. Après l’introduction de la myxomatose par l’homme pour détruire les lapins, le renard a changé de gibier.

 Un peu comme ici, avec les bouchures qui sont supprimées afin que les agriculteurs aient des parcelles plus grandes, et les chasseurs qui tuent en partie les proies potentielles des renards, le renard s’approche des habitations et fait des dégâts. Il faut ce souvenir qu’ici il y a une quizaine d’années il y avait des terres agricoles qui sont devenues des lotissements ou même une maison de retraite qui a pris sur le territoire de l’autre ?

 A la ferme il arrive de découvrir le matin qu’un renard est monté jusqu’à la stabulation voir s’il peut trouver quelque chose à manger comme des rats. 

La nuit du 14 au 15 août 2015, un renard adulte et deux  jeunes ont tué des canards, poulets blancs et des pintades. Certaines pintades se sont noyées afin de ne pas être tuées. Maintenant toutes nos volailles sont enfermées chaque soir été comme hiver.

 Nous pouvons constater que le renard tout comme le chat n’aime pas se salir les pattes dans la boue, ils marchent tous les deux au même endroit. Si vous trouvez des traces de pattes, impossible de confondre les traces de renard avec un chien. 

                                                   

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le renard, il existe plusieurs sites. Un site que j’ai découvert et que j’ai particulièrement aimé est celui de l’ASPAS ASsociation Pour la Protection des Animaux Sauvages. Cette association milite pour la défense en autres du renard, elle a réalisé un très beau calendrier. Leur site www.aspas-nature.org